Catégories
Blog

Etoile de mer et lâcher-prise

Le haut vient après le bas et le bas après le haut, comme une vague
Après la période dense, vient celle du lâcher prise

Vous savez ce qui vient après le trop de tout?

L’étoile de mer

Après le trop de pression, de boulot, de devoirs à faire, de confinement, de déconfinement, d’informations, d’incertitudes, de formation, de coaching, de changements… vient le temps de l’étoile de mer. 

Faire l’étoile de mer, c’est d’abord trouver la bonne position pour flotter. C’est ensuite profiter, regarder le ciel ou fermer les yeux, écouter les bruits assourdis par l’eau, sentir son corps bouger au grès des mouvements de l’eau. 

Lâcher-prise pour se ressourcer

En ce moment, c’est ce que je fais. Après des mois intenses intellectuellement et physiquement, je suis dans cette phase d’économie d’énergie et de lâcher-prise. Je laisse décanter et je me ressource. 

Plus de rituel, du sport si j’ai envie, plus d’objectifs à atteindre ou de lectures pro. Je laisse couler. Avec parfois, une appréhension au début : « Et si à cause de cette pause j’échouais! ». Un élan qui ne veut pas que je lâche justement.

Puis le temps calme s’installe, ou plutôt je m’y installe. Avec plaisir.

C’est la pause avant le rebond, l’intégration de tout ce que j’ai appris et vécu avant une nouvelle phase active. C’est le cycle de la créativité, de la résilience. Cette phase atone, que l’on retrouve dans les théories de design thinking ou theorie U. 

J’ai appris à apprivoiser ces cycles. J’en ai fait une de mes forces, et là je savoure. 

Maintenant à vous, essayez !

Bonne étoile de mer 💦 🙂💙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.